skip to Main Content

Alors qu’il est crucial pour les enseignes de savoir quels sont les freins à l’achat, il est paradoxalement très difficile d’obtenir ces informations. Deux solutions sont possibles en retail : le client mystère et l’écoute des non acheteurs.

L’écoute des non acheteurs consiste à mener une enquête à chaud auprès des clients qui sortent du magasin sans achat.

Le client mystère est quant à lui un client fictif envoyé par le siège en boutique pour mesurer la qualité de l’expérience proposée en point de vente.

À lire également sur le blog de Critizr : Comment collecter l’avis des clients non acheteurs ?

Les deux méthodes ont chacune leurs avantages mais aussi leurs inconvénients. Critizr propose de les comparer au sein de cette infographie :

Infographie sur le recueil du feedback du client non acheteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top
×Close search
Rechercher