skip to Main Content

romain-david-wisemblyOn parle beaucoup d’expérience client sur ce blog, mais qu’en est-il de l’expérience collaborateur ? Les deux vont ensemble, car un collaborateur épanoui sera plus à même de choyer vos clients. Nous avons interviewé Romain David, cofondateur de Wisembly, qui oeuvre à améliorer l’expérience collaborateur en rendant les réunions plus efficaces et engageantes.

Bonjour Romain ! Peux-tu te présenter ?

Bonjour ! Je suis CEO de Wisembly, une entreprise que j’ai créée en 2010 avec deux cofondateurs. Wisembly compte aujourd’hui 30 salariés, et nous éditons une application SaaS qui améliore la productivité des réunions. L’idée est d’engager au maximum les collaborateurs pour faire émerger des solutions nouvelles en réunion, et accélérer le déroulé des projets de nos clients.

Comment définirais-tu la notion d’expérience collaborateur ?

Pour moi, l’expérience collaborateur, c’est un tout. C’est l’expérience que va vivre un collaborateur, depuis son recrutement jusqu’à ce qu’il quitte l’entreprise. L’expérience collaborateur s’appuie sur 3 piliers :
– Les process : quels sont les process en place dans l’entreprise qui permettent de recruter un collaborateur, de le former, de le faire évoluer, voire de s’en séparer dans de bonnes conditions ?
– Le management : est-ce que les collaborateurs sont engagés au quotidien dans la prise de décision, ont-ils assez de place pour exprimer leur potentiel ? Sont-ils écoutés ? Leur avis est-il pris en compte ?
– Les RH et le bien-être au travail : l’entreprise anime-t-elle la vie de ses équipes ? Se charge-t-elle de proposer à ses collaborateurs des moments de vie qui permettent d’échanger, de s’ouvrir l’esprit, de se construire en tant qu’équipe ?

Mais si l’expérience collaborateur est un tout, comment peut-on la mesurer ?
L’un des problèmes de l’expérience collaborateur, c’est que c’est très difficile à mesurer. Mettre en place un NPS dédié aux collaborateurs peut être une bonne idée !

Peut-on établir un lien entre expérience collaborateur et expérience client ?
C’est forcément lié. Un collaborateur qui est bien traité a envie de bien traiter ses clients.
Mais je dirais également que si on respecte le temps d’un collaborateur, si on l’aide à être productif, il va respecter le temps de ses clients et aura envie de lui en faire gagner.

Quel est l’impact des réunions dans l’expérience collaborateur ?

Les réunions aujourd’hui sont un gros facteur de démotivation des troupes. Elles sont trop nombreuses, mal préparées et mal organisées. Un employé passe autant de temps en réunion qu’en vacances ! On considère qu’en France, 600 000 réunions sont organisées chaque jour… Du coup, si ce temps est mal employé, il en résulte un gâchis énorme.

Du coup, que doit-on changer dans la gestion de nos réunions pour avoir des collaborateurs plus impliqués, engagés, et heureux ?

Libérer la parole, c’est essentiel pour que chacun se sente écouté, pris en compte.

15% du temps est consacré aux réunions en entreprise. Cela a un coût, et il faut commencer par en prendre conscience. Essayez de calculer le temps que vous prenez à chaque personne que vous conviez à une réunion : c’est énorme ! Pour cela on propose un outil gratuit sur notre site, qui permet d’évaluer le coût des réunions: faites le test !

Quand on a pris conscience de ce coût, on peut commencer par mieux préparer les réunions, mieux les organiser, afin que les participants n’aient pas l’impression de gâcher leur temps. Cela passe aussi par le fait d’inviter les bonnes personnes.

Ensuite, il faut mieux capitaliser sur ce qui se passe en réunion : elles sont le théâtre d’échanges très riches, dont il ne reste parfois plus rien après. 84% des décisions en entreprises sont prises en réunion : il faut donc travailler sur la traçabilité des décisions prises, et sur la diffusion de cette information en interne.

Enfin, trop souvent, ce sont toujours les mêmes qui prennent la parole. Les plus timides, les moins à l’aise s’autocensurent et se retrouvent frustrés. Libérer la parole, c’est essentiel pour que chacun se sente écouté, pris en compte.

Bref : les réunions sont trop souvent un poste de coût, faites-en un élément clé de la vie en entreprise, qui crée de la valeur !

Et vous, chez Wisembly, que proposez-vous concrètement qui va dans ce sens ?

Chez Wisembly, nous aidons nos clients sur 3 niveaux :

  • La préparation : l’application permet de mieux préparer les réunions en y passant moins de temps. Les tâches, documents, points à aborder sont centralisés sur la page de la réunion, et tous les participants peuvent en amont faire remonter les sujets qu’ils souhaitent aborder. Avant même de commencer, on a une idée très précise des attentes de chacun.
  • L’animation : un timer indique le temps qu’il reste, chacun peut participer en live sans interrompre les autres, ils peuvent prendre part à des votes, consulter les documents etc.
  • Les comptes rendus : en un clic, tout le monde reçoit le compte rendu, avec le déroulé slide par slide, les principaux points abordés etc. Via les multiples intégrations, chacun peut également recevoir ses tâches à accomplir dans son outil de gestion projet préféré.

Quels résultats voyez-vous chez vos clients ?

J’ai un exemple assez parlant : je me souviens d’une très grosse réunion à la SNCF, qui réunissait tous les managers et portait sur la stratégie long terme. Les présentations s’enchaînaient depuis le début de la journée, et les questions des participants s’accumulaient : on s’est rendu compte qu’il y avait un problème, que trop de points n’avaient pas été compris. A ce moment là les organisateurs ont dit : stop, on arrête tout ! Ils ont lancé un sondage rapide auprès des participants, et suite à leur retour, ils ont réorganisé la réunion en live : les gens sont sortis de la réunion en ayant tout compris, et en ayant le sentiment d’avoir été vraiment écoutés. De leur côté, les managers ont évité la catastrophe, car si personne n’avait rien dit, les participants seraient partis sans avoir compris les messages importants, et tout le monde aurait perdu son temps.
Au delà de cette anecdote, voici ce que l’on constate globalement :

  • Un gain de temps sur l’organisation et la tenue des réunions ;
  • Un gain d’informations et l’émergence de nouveaux sujets, grâce à une participation moyenne de plus de 75% (alors que dans une réunion classique, on considère que seulement 10 à 15% des participants prennent la parole…)
  • Une augmentation de l’engagement des membres de l’équipe, qui sentent que leur avis est écouté.

Pour terminer, comment soignez-vous l’expérience collaborateur chez Wisembly ?

Tout commence dès l’arrivée des nouveaux collaborateurs. Avant même qu’une personne soit recrutée, on organise un “Wisembly discover day” : on lui propose une journée au bureau, au contact de ses futurs collègues, pour qu’elle sache précisément où elle va mettre les pieds.

Ensuite, nous organisons régulièrement des “Wiz talks” : nous invitons des intervenants extérieurs pour partager une vision ou un retour d’expérience, sans lien direct avec notre activité professionnelle. Cela peut être un créateur de startup, ou encore un pilote de chasse : l’important c’est de casser la routine, et d’insuffler de la créativité.

On propose aussi à nos clients de venir coworker dans nos bureaux : s’ils ont besoin d’un espace pour travailler, hors de leurs murs, ils sont les bienvenus ! Cela leur permet de s’imprégner de notre culture d’entreprise, d’échanger avec nos équipes… C’est très enrichissant pour nous, surtout pour les collaborateurs qui ne sont pas en contact direct avec les clients, comme les développeurs.

Et puis, bien entendu, on utilise nos propres outils pour des réunions efficaces 😉 !

Télécharger le cas client Wisembly

Claire Michard

Je suis responsable du marketing chez Dictanova. Je partage sur ce blog les actualités de l'entreprise ainsi que le résultat de notre veille sur les sujets qui nous tiennent à coeur : expérience client, écoute client, mesure de la satisfaction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top